Yoplaboom

25 juillet 2009

Zend Framework

Filed under: Webmaster — Étiquettes : , , — Yoplaboom @ 4:56

Yoplaboom,

Zend-frameworkDepuis peu, je me suis mis à Zend framework afin de comprendre l’enthousiasme d’amis à son sujet. Il est vrai qu’il ne manque pas d’argument avec son rythme assez élevé de mise à jour et une communauté qui s’est très vite formée autour.

Il est clairement orienté objet et plus particulièrement php5. L’équipe de développement utilise un système qui me semble assez bien rôdé quant à la réflexion, code et intégration de nouveaux composants. Les utilisateurs, eux, peuvent utiliser n’importe qu’elle design pattern. Il est souple de ce point de vue là. Même la structure de vos projets est aucunement imposé. Vous pouvez utiliser n’importe qu’elle arborescence.

J’avoue que ce point est assez déstabilisant au début mais on verra par la suite que zend intègre justement des outils pour gérer un peu ça.

On notera aussi que Zend est impliqué dans le développement de php et qu’il propose une série d’outil assez intéressant (malheureusement certains sont payants) :
– Zend Server
– Zend Studio
– Zend Engine
– Zend Optimizer
et d’autres… (Enfin bon, c’est le but de la société aussi, il est vrai)

Bref, finit les louanges de Zend, voyons les défauts de ce framework (car il en a bien sûr !).
Ce framework est un peu déroutant avec son système d’arborescence non figé. La majorité des framework impose une arborescence. Ici, Non. Pour les utilisateurs très avancés, ce ne sera pas un défaut. Mais lorsqu’on débute avec ce framework, c’est un peu troublant.

Là, il s’agit d’un véritable point noir, c’est sa lourdeur. Zend framework est un framework qui offre beaucoup de possibilités. Cependant, en faisant un peu de profiling, on constate qu’il consomme beaucoup de mémoire. J’ai put remarqué du 5-6mo de ram utilisé pour un truc hyper basique. Petit détail, n’oubliez pas, Zend_date est quelque peu problématique 😉 .

Il est plutôt conseillé de l’utiliser sur serveur dédié même s’il fonctionne aussi parfaitement en mutualisé.

Bref, il apporte bien d’autres avantages et comporte bien d’autres inconvénients. Oui, mais comme n’importe qu’elle projet ayant un tel rythme de développement, ça risque de changer prochainement 😉 .

2 Comments »

  1. L’architecture modulaire est plutôt un avantage qu’un inconvénient. Rien ne t’empêche de suivre celle préconisée et expliquée dans la documentation.
    Après, si tu veux pas la suivre, tu fais ce que tu veux.

    Enfin la consommation en ressources est effectivement un point noire, mais c’est la juste contre partie induite par son architecture complexe.

    Faut bien comprendre que ce genre d’outil est destiné à des gros projets. Tous les gros projets web font des concessions sur les performances préférant privilégier un code lisible, documenté, etc. Et mettre en place un environnement plus conséquent.

    Commentaire by Vincent — 25 juillet 2009 @ 15:25

  2. Effectivement, l’architecture modulaire est très intéressante mais est surtout utilisée par les plus pointilleux (c’est mon humble avis). Après s’être fixé une méthode de travail, rare sont ceux qui en change du tout au tout quelques semaines plus tard.

    Les frameworks php ont commencé à vraiment se faire connaitre avec l’apparition de ruby et son fameux ror. En plus avec l’avènement de l’objet sur php5, on s’est petit à petit mis à utiliser le MVC.

    Bref, contrairement à ror et d’autres framework php, le Zf est un peu déroutant au début. Certains y verront un avantage énorme, c’est certains. Cependant, comme je l’ai dit dans mon billet, l’équipe de développement est très active et comble assez rapidement les petites lacunes. L’ajout du composant Zend_Tool en est la preuve. Pour ceux, comme moi, qui aime avoir une base de travail en quelques secondes, ce composant est très excellent. Je comptais en faire un billet d’ici peu ;).

    Commentaire by Yoplaboom — 25 juillet 2009 @ 21:41

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Powered by WordPress