Décapitation d’une chèvre : La promo selon Sony

Yoplaboom !

On savait SONY bizarre avec ses publicités toutes plus « space » les unes que les autres… Mais là, on a atteint le summum de la bêtise.

Décapitation d'une chèvre par Sony lors de la promo de God of War 2
Crédit : Dailymail

Récemment est sortie sur PS2 le jeu God of War 2. Ce jeu prends place dans la Grèce antique et le scénario tourne beaucoup autour de la mythologie grecque. Afin de faire la promotion de ce jeu interdit au moins de 18 ans, Sony a voulu bien marquer le coup en ressortant une vieille célébration de l’époque.
Les Bacchanales étaient donc des fêtes religieuses tenus en l’honneur de Dionysos, dieu du vin, de l’ivresse et des débordements sexuels.
Sony a réinterprété cette cérémonie à sa sauce pour son jeu et a donc décapité devant un parterre de journaliste une pauvre chèvre…

Evidemment, la réaction de ces journalistes ne s’est pas fait attendre… Sony a part la suite réinvité tout le monde pour s’excuser de cet évènement… Des associations de protection des animaux était indigné….

L’affaire est tout de même incroyable. Sony joue le créneau de la provocation. Certaines publicités sont incompréhensibles(franchement, certaines publicité PS2 sont vraiment bizarres), d’autres dégradantes (tag dans certaines villes américaines, publicité confrontante le noir et le blanc mettant en scène 2 femmes dominates/dominées etc…) On savait que le mauvais goût était de mise chez Sony mais là, franchement, tué des bêtes pour un simple jeu… Ca me sidère… Après, on s’étonne que l’on est des associations de luttes contre les jeux-vidéos… Si les gros acteurs eux-même envoient une image de violence et tentent de choquer tout le monde pour vendre ! Déjà que le récent massacre dans cette université avait accusé – à tord, le meurtrier n’avait aucun jeu chez lui- les jeux vidéos, si en plus de cela des perches sont tendus pour se faire taper dessus… A quoi bon ?

Qu’es-ce qu’il nous prépare pour la prochaine fois ? On est dans l’escalade du choc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.